topblog Ivoire blogs

03/12/2011

Echanges commerciaux de la Côte d’Ivoire de 2009 à 2010 : La bonne gestion de Laurent Gbagbo reconnue



Source : Le Temps : Du 03/12/2011


En 2009, la Côte d’Ivoire a importé en termes de valeurs 3279,9 milliards de Fcfa. L’année suivante, c’est-à-dire, en 2010, ce chiffre a atteint 3881,2 milliards de Fcfa. Au niveau des exportations, elles étaient à 4646,3 milliards de Fcfa et 5063,1 milliards de Fcfa sur ces deux années. Ainsi, donc la balance commerciale de ces deux dernières années s’est soldée par un excédent respectif 1566,4 de Fcfa et 1181,9 milliards de Fcfa par rapport aux produits d’importation. Ces informations ont été livrées jeudi dernier, au 26e étage de l’immeuble Ccia, au cours d’une conférence de presse par le ministre en charge du commerce, Dagobert Banzio. Les produits importés de la Côte d’Ivoire sont le pétrole brut, le riz, les machines mécaniques, le poisson frais et les matériels mécaniques. Ces produits viennent essentiellement des pays hors Union européenne, Usa, Uemoa et la Cedeao (c’est-à-dire le reste du monde). La deuxième source d’approvisionnement est le Nigeria avec 20,6% de son pétrole brut. Suivent l’Union européenne (14,65%), les Usa (2,12%) et les pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) avec 0,40%. Au niveau des produits exportés, il y a le cacao fèves 52,4% en direction de l’Union européenne et 21,5% aux Usa. Ensuite, les produits pétroliers raffinés et vendus au Nigeria (51,8%), le pétrole brut national en direction de l’Union européenne (67,3%), le cacao transformé (67,3%) vers l’Union européenne et 13,5% aux Usa et enfin le caoutchouc naturel. S’agissant de la balance commerciale de l’année 2011 qui tire à sa fin, Dagobert Banzio a indiqué que les chiffres sont bons. Ce, malgré la grave crise post-électorale que le pays a traversé. Il espère que, ce tableau sera encore plus reluisant avec la mise en place de l’Agoa aux Etats unis qui suppriment un certain nombre de taxes avec la Côte d’Ivoire. Il entend également renforcer la coopération avec les pays de l’Uemoa et de la Cedeao pour réaliser de belles performances.
J. Atoumgbré

Commentaires

Bravo! Monsieur le Ministre pour ton courage. Guidé par l'honnêteté intellectuelle, il vient de reconnaître le mérite du Président Laurent Gbagbo.
Merci d'avoir suivi l'adage qui dit, et je cite: '' Même si l'on n'aime pas le lièvre, il faut toutefois reconnaître qu'il court bien ''.
Vivement que tous les autres qui le clouent au pilori ou le vouent aux gémonies fassent autant sans honte, et maintenant en sorte que l'on le libère de la prison où il est.

Écrit par : phileas | 03/12/2011

Les commentaires sont fermés.