topblog Ivoire blogs

15/11/2011

Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr): Les crocs-en-jambe de Ouattara à Banny


Source : Notre voie du 15/11/2011


Est-ce une initiative intentionnelle ou s’agit-il de simples « petits meurtres » entre « amis » ? Alassane Ouattara a visiblement confiné la Cdvr et son président, Banny, dans une posture de dénuement qui plombe le travail de la Commission de réconciliation.
« Nous sommes dans la dernière ligne droite qui est la réconciliation. Nous avons très peu de moyens et l’appui de l’Onuci qui est un partenaire est nécessaire ».Ces propos, qui sonnent comme une demande d’aide, émanent de l’ex-Premier ministre, Charles Konan Banny, président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr). Il les a tenus le 9 novembre dernier quand le nouveau Représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en Côte d’Ivoire, le Néerlandais David Albert Koenders, lui a rendu visite.
En effet, en dépit de la bonne volonté affichée par le président de la Cdvr de mener à bien sa mission de réconcilier les Ivoiriens profondément divisés depuis septembre 2002, puis avec la crise postélectorale et la guerre d’avril 2011, Charles Konan Banny rencontre de nombreux obstacles et non des moindres. Des embuches qui constituent, en vérité, des crocs-en-jambes émanant curieusement du palais présidentiel, de la Primature et de sa formation politique, le Pdci-Rda.

Les coups bas de OuattaraAdo_banny_murmurent.jpg

Lire la suite